Accueil > Fossinar dins la biaça

Fossinar dins la biaça

                                                        La chabason de la linga parlada ?

Depuis les années 1940 la transmission familiale de la langue occitane s’estompe dans le monde paysan limousin. Folia pas parlar « patois » aus pitits, qu’era vòrre… En ville, le déclin est allé encore plus vite mais l’usage de la langue s’est perpétué jusqu’à ce début de XXIème siècle lors des foires et jours de marchés (les publicités pour les commerçants limougeauds sont encore régulièrement écrites en bilingue dans les petits journaux locaux jusque vers 1960).

N’i a pas tant de temps, tot lo monde parlava « patois » aquí !  La culture occitane qui était omniprésente  dans les campagnes jusqu’aux années 1960-1970 est devenue plus discrète, et dans certains secteurs (Montagne Limousine), en voie de disparition. Et pourtant, malgré la forte régression de sa pratique depuis les trente dernières années, l’occitan reste encore une langue du quotidien pour beaucoup de vieux limousins. Mas fau prener la pena de ‘nar l’auvir, elle devient clandestine, repliée dans l’intimité villageoise, cantonnée aux relations familiales ou de voisinage ; les locuteurs ayant dans leur très grande majorité plus de soixante-dix ans.

Anetz, anetz, tot n’es pas mòrt d’engueras ! Ce n’est pas parce que la langue occitane résonne de moins en moins en Limousin qu’il faut l’enterrer avant l’heure ! Nous l’avons rapidement constaté lorsque nous sommes partis à sa collecte sur les petites routes du pays, la moisson est encore étonnamment riche, les chansons, les contes, les rites, tot çò que fai la richessa d’una cultura, encore vifs dans bien des mémoires… Despaicham-nos dròlles !

Mas, alaidonc, que n’i a dins quela biaça ?

Des enquêtes de sauvegarde de la mémoire orale menées par nos soins

Depuis 2002 nous menons, de notre propre initiative, des enquêtes en basse Corrèze .
Dans un premier temps dans les maisons de retraites  puis dans les communes qui ont répondu favorablement à nos propositions et enfin chez des personnes ressources identifiées : conteurs, chanteurs, musiciens, gens de métiers etc ...
                                                                                                                                                                                                           e i'avia de que far !!!

Nous avons mené la plupart de ces enquêtes en utilisant un questionnaire élaboré avec notre ami Christian Pierre Bedel de l'Institut Occitan de l'Aveyron (les rites calendaires, le travail à la ferme, les étapes de la vie, les savoir faire, la toponymie, la littérature orale (contes,comptines, proverbes...)  etc ....

Depuis ces années, nous avons recueilli des centaines d'heures d'enregistrement, nous nous efforçons de mettre tous ces enregistrements sur la biaça ...
                                                                                                                                                                                                          mas 'quò pren del temps !!        

Des enquêtes thématiques .

La plupart de ces enquêtes thématiques ont été menées à des fins de publication  . A terme on trouvera dans la Biaça l'intégralité des informations collectées   :

- Collectes Ethnolinguistiques dans les 44 communes du Pays de Guéret (2004-2005). Commande du Conseil Général de la Creuse - Conservation Départementale du Patrimoine de la Creuse, cette collecte a donné lieu à une publication : Langue et mémoire du pays de Guéret J.F. Vignaud - M. Manville - édité par le Conseil Général de la Creuse en 2007.

- Enquêtes ethnolinguistiques sur le thème de l'eau dans la société traditionnelle en Montagne Limousine. Cette collecte menée sur 25 communes en 2007-2008 dans le cadre d'un projet Plan Loire Grandeur Nature a permis l'édition d'un « carnet de mission » - Memòria de l'aiga – Enquête ethnolinguistique sur l'eau en Montagne Limousine- P.Boudy - J.M. Caunet- J.F. Vignaud – 2008

- Enquête toponymique PNR Millevaches en Limousin (2009-2011). Nous conduisons actuellement une enquête spécialisée en toponymie sur 82 communes du territoire du Parc Naturel Régional de Millevaches en Limousin (113 communes). Cette enquête porte essentiellement sur les noms de lieux-dits et de communes, les principaux sommets et cours d'eau et donnera lieu à une publication.

Des collections déposées auprès de l'I.E.O pour numérisation et/ou mise en ligne

Nous disposons ainsi en dépôt de plusieurs centaines d'heures d'enregistrements provenant de plusieurs collections :

- La collection "Paroles Images et Sons" . Lors d'une enquête on nous a confié un enregistrement réalisé par Yvon Chalard dans les années 1970 . Dès le début des années 60, avec le "Groupe corrézien de l'Ecole Moderne", Yvon Chalard a effectué plusieurs enregistrements sonores dans le cadre des activités du secteur audiovisuel de l'Institut Coopératif de l'Ecole Moderne de Célestin Freinet .Ce secteur était animé par Pierre Guérin qui a créé l' association "Paroles Images et Sons" pour sauvegarder le trésor ainsi réuni . Avec l'accord de Madeleine Guérin, que nous remercions vivement,  Yvon Chalard a accepté de nous confier ses enregistrements dont plusieurs ont été utilisés pour des BT Sonores ou diffusés sur Radio France dans des émissions de Jean Thèvenot (Chasseurs de sons) .

- La collection "Françoise Etay " Composé d'enregistrements faits par Françoise Etay et de documents audio visuels qui lui ont été confiés . Ces documents concernent principalement le chant, la danse et la musique .
Françoise nous a surtout confié un important lot (plusieurs centaines d'heures) de bandes audio, provenant de la collection personnelle de Robert Dagnas . Ce lot est actuellement en cours de traitement mais plusieurs heures sont d'ores et déjà consultables en ligne .

- La collection Clair Mahé . Ce passionné de langues, (d'espéranto entre-autres qu'il a pratiqué sur quatre continents) est né à Poissac, commune de Chameyrat . Après avoir beaucoup voyagé il est revenu au pays avec une profonde envie de courir la campagne, pour collecter et diffuser la langue familiale . Il a beaucoup publié à partir des enregistrements qu'il a fait dans les années 80 et nous a récemment confié ses enregistrements pour numérisation et diffusion . (Ces documents ont été numérisés par F. Lemoine, eVisual))

- La collection Jean Marc Siméonin . Jean Marc, enseignant à la retraite, est depuis des années un militant très actif de la langue limousine qu'il a enseignée , collectée ...  Il aujourd'hui administrateur très investi de  l'I.E.O. Lemosin .
Dessinateur à ses heures, il a illustré de nombreux ouvrages en occitan 

- Divers fonds provenant de particuliers qui nous ont confié des enregistrements, del grand pair o del vesin  : Baptiste Chrétien, Jean Christophe Dourdet, Jan et Danisa Urroz, Annie Dezes, Gislaine et Michel Pouget, M. et Mme Vidalie, etc ...

Nous avons réalisé la numérisation de la plupart des cassettes audio et recouru aux services de Fabrice San Juan pour les supports plus délicats à traiter